foret1Toutes les 2 secondes, une forêt primaire de la taille d'un terrain de football disparaît.

La grande majorité de ces destructions ne remonte pas plus loin que ces trois dernières décennies. Les 20% de forêts originelles restantes sont dites "forêts anciennes". Il leur a fallu des milliers, voire des millions d'années pour se développer et elles n'ont jamais été soumises à l'exploitation industrielle. Les forêts anciennes sont majoritairement situées en Russie, au Canada, en Amazonie, dans le bassin du Congo et le Sud-Est asiatique. Elles recouvrent près de 80% de la diversité biologique des terres émergées de la planète, influent sur le climat en régulant la chute des pluies et en stockant de grandes quantités de carbone, ce qui diminue les risques de réchauffement de la planète. Elles fournissent par ailleurs des richesses uniques et inestimables, telles que des plantes aux vertus médicinales qui pourraient s'avérer extrêmement précieuses pour la recherche médicale.

Les forêts anciennes constituent en outre l'habitat traditionnel de nombreux peuples de la forêt, en préservant les forêts anciennes et leur biodiversité, nous protégeons ces cultures traditionnelles. Globalement, la perte des ressources forestières affecte directement la vie de près de 90% des 1,2 milliards de personnes qui vivent dans les pays en voie de développement, souvent dans une extrême pauvreté.

Les forêts anciennes sont en voie de disparition
Il reste moins d'un cinquième de la surface des forêts anciennes de la Terre à l'état naturel. Une surface égale à un terrain de football disparaît actuellement toutes les 2 secondes. Au niveau mondial, la déforestation continue de s'accélérer et les peuples des forêts disparaissent à une vitesse effrayante.

Source : World resources Institute, Washington D.C.

http://www.greenpeace.org/fr